A qui profite le crime?

Tout le discours de la direction HPE est à déconstruire…

Non ce n’est pas une nouvelle société faite à parité entre HPE et CSC style joint-venture qui sera réalisée mais plutôt :

  • Une Spin off comme pour HP Inc suivi d’une absorption de HPE ES par CSC. (Spin Merger dans les discours officiels)
  • Certes, les actionnaires d’HPE auront 50% de cette nouvelle société mais cela est très différent d’une situation où HPE recevrait 50% des actions de cette nouvelle entité et qui resterait alors une filiale de HPE.
  • Les représentants d’HPE au « board », c’est du même tonneau! Au delà des discours rassurants, ce sont les mêmes qui ont pris cette décision néfaste pour les salariés et il n’y a rien à attendre d’eux. Ils rouleront d’abord chacun pour les actionnaires qu’ils représentent.
  • Le changement de nom de la future structure ne fait que rendre plus ambiguë l’opération.La nouvelle entreprise créée ne portant ni le nom HPE, ni celui de CSC, l’UGICT peut toujours proposer « Electronic Data Systems ».
  • Le partenariat stratégique avec HPE … là aussi c’est du marketing car on voit tous les jours comment ça se passe avec HP Inc. Aujourd’hui l’absence de synergie qui existait avec les ventes PC/Impression se fait cruellement sentir. Demain l’absence de services aura des conséquences tout aussi redoutables
Mots-Clés : #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *