La lettre de l’UGICT ESF 22/11/2017

 

 

Aujourd’hui,
ce qui est vécu par les salariés dans l’entreprise ESF est tout sauf un hasard.
Au lieu de subir sans savoir d’où va venir le prochain coup ou de penser qu’on
va être protégé par un peu de méthode Coué, il est important de comprendre
le contexte
. Pour le comprendre, l’information ne fait pas de mal et c’est
le premier travail de vos élus que de vous la transmettre.

 

 


 

Le Sommaire

 

Au départ, des orientations stratégiques DXC.

 

image006.jpg@01D363C8Au lancement de DXC(avril 2017), il y avait l’ambition affichée de la direction DXC de faire croître les marges et de réduire les coûts…

 

 

 

<la suite>

 

 

« Optimisation » des effectifs ?

Effectifs optimisés, on ne sait pas trop, mais réduits c’est certain.

 

image008.jpg@01D363C8 

Peut-être savez-vous qu’il y a une GPEC Out en cours chez votre employeur ESF J ?

 

 

 

<la suite>

 

 

Restructuration de l’immobilier : le début de la valse ?

 

image010.jpg@01D363C8Fermeture de sites, réduction d’espace, changement de lieu de travail des salariés tous les moyens sont bons…

 

 

 

<la suite>

 

 

« Alignement » des « policies » ?

 

image012.jpg@01D363C8Absence d’investissement ; reduction systématique sur les coûts hardware, logiciels, réseaux…

 

 

 

 

<la suite>

 

 

On te parle de la fiche de paie, t’imprimes ?

 

image014.jpg@01D363C8S’il y a une urgence administrative dont il faut s’occuper, c’est bien celle-là. En ne suivant surtout pas les consignes DXC !

 

 

 

<la suite>

 

 

Le travail, c’est (aussi) la Santé !

 

image016.jpg@01D363C8Le fait de ne pas souscrire un contrat dit « responsable » menaçait les cotisations patronales et salariales d’un malus…

 

 

 

 

<la suite>

 

Un PSE qui s’appelle GPEC Out : Volontariat,

départ de quelques-uns et « Livre I » qui fixe les conditions de départ…

 

image018.jpg@01D363C8 

Pour les 130 salaries qui partent en congé de mobilité, nombreux sont ceux qui sont venus nous voir…

 

 

 

<la suite>

 

Ne fondez pas trop d’espoir sur
votre départ GPEC.

Il y a déjà bien plus de dossiers déposés que de places disponibles.

Au jeu de la sélection, il y aura obligatoirement des déçus.

Mots-Clés : #
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *